Catégories
Histoire Insolite Production du café

[Insolite] L’histoire de l’escargot qui sauva le café

Depuis 2012, une épidémie ravage les plantations de café d’Amérique du Sud, menant parfois à une chute de 80 % de la production. L’espoir renaît aujourd’hui grâce à l’avènement d’un héros, Bradybaena similaris, aussi appelé l’escargot asiatique clochard. Ce super gastéropode consomme en effet la rouille, cette association de champignons à l’origine de l’épidémie. Comme le relate le site Breaking news, des recherches sont actuellement en cours afin d’utiliser les escargots et les limaces en tant qu’armes biologiques pour sauver le café et d’autres plantations, tout en essayant de limiter le risque d’en faire des espèces invasives. Qui l’eut cru ?

 

> En savoir plus

https://www.breakingnews.fr/sante/un-escargot-pourrait-aider-a-combattre-la-peste-du-cafe-lavenir-172653.html

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2020-01/uom-cat012220.php (en anglais)

Catégories
Histoire

[Google] Friedlieb Ferdinand Runge est né un 8 février !

C’est Friedlieb Ferdinand Runge, le chimiste découvreur de la caféine, qui est mis à l’honneur sur Google aujourd’hui ! Profitons-en pour s’instruire sur la vie de cet homme et sur cette merveilleuse molécule !

> Lire la suite : https://www.google.com/search?sa=X&site=webhp&q=Friedlieb+Ferdinand+Runge&oi=ddle&ct=friedlieb-ferdinand-runges-225th-birthday-4887536710189056-law&hl=fr&kgmid=/m/02yxnq&ved=0ahUKEwiphOyf_avgAhUDxIUKHWoECr0QPQgF&biw=1485&bih=862&dpr=1

Catégories
Histoire

[Pause café] Comment fait-on le déca ?

Le café décaféiné est un produit courant, pourtant, savez-vous comment il est été créé ? C’est un malheureux concours de circonstances qui est à l’origine de son « invention » comme le raconte un article du site Slate.

Pour info, le déca représente 4,2 % des ventes de café en France.

> Lire la suite : http://www.slate.fr/story/167375/comment-fabriquer-cafe-decafeine

 

Catégories
Histoire Santé générale

Café et santé : une longue histoire !

Le site CNN revient sur la très longue histoire des effets du café sur la santé.

Boisson consommée depuis des siècles, partout dans le monde, le breuvage a passionné les chercheurs depuis aussi longtemps. De ses effets sur la sexualité, l’alcoolisme ou encore sur la vision, les études antérieures ont parfois donné des résultats surprenants !

Extraits :

1500s headline: Coffee leads to illegal sex
Legend has it that coffee was discovered by Kaldi, an Ethiopian goatherd, after he caught his suddenly frisky goats eating glossy green leaves and red berries and then tried it for himself. But it was the Arabs who first started coffeehouses, and that’s where coffee got its first black mark.
Patrons of coffeehouses were said to be more likely to gamble and engage in « criminally unorthodox sexual situations, » according to author Ralph Hattox. By 1511 the mayor of Mecca shut them down. He cited medical and religious reasons, saying coffee was an intoxicant and thus prohibited by Islamic law, even though scholars like Mark Pendergrast believe it was more likely a reaction to the unpopular comments about his leadership. The ban didn’t last long, says Pendergrast, adding that coffee became so important in Turkey that « a lack of sufficient coffee provided grounds for a woman to seek a divorce. »
1600s headline: Coffee cures alcoholism but causes impotence
As the popularity of coffee grew and spread across the continent, the medical community began to extol its benefits. It was especially popular in England as a cure for alcoholism, one of the biggest medical problems of the time; after all, water wasn’t always safe to drink, so most men, women and even children drank the hard stuff.
Local ads such as this one in 1652 by coffee shop owner Pasqua Rosée popularized coffee’s healthy status, claiming coffee could aid digestion, prevent and cure gout and scurvy, help coughs, headaches and stomachaches, even prevent miscarriages.
But in London, women were concerned that their men were becoming impotent, and in 1674 The Women’s Petition Against Coffee asked for the closing of all coffeehouses, saying in part: « We find of late a very sensible Decay of that true Old English Vigour. … Never did Men wear greater Breeches, or carry less in them… »
1700s headline: Coffee helps you work longer
By 1730, tea had replaced coffee in London as the daily drink of choice. That preference continued in the colonies until 1773, when the famous Boston Tea Party made it unpatriotic to drink tea. Coffeehouses popped up everywhere, and the marvelous stimulant qualities of the brew were said to contribute to the ability of the colonists to work longer hours.

> Lire la suite : http://edition.cnn.com/2015/08/14/health/coffee-health/index.html

Catégories
Arts Histoire Production du café

[Ouvrage] L’art du café

Un nouveau livre est disponible sur l’art du café. Écrit par Jason Scheltus, il présente les variétés et l’histoire des grains de café et les différents types de café, leurs caractéristiques à travers le monde.

Vous y trouverez des informations et des conseils pour sélectionner son café, choisir son équipement et comprendre le vocabulaire professionnel.

Sans oublier une partie avec des recettes…

 

> Se procurer le livre : https://livre.fnac.com/a10645962/Jason-Scheltus-L-art-du-cafe?omnsearchpos=12

Catégories
Histoire Production du café

Les origines du café : la légende du berger Kaldi

La légende la plus populaire sur la « découverte » du café est celle du berger yéménite Kaldi.

On raconte qu’en l’an 850 de notre ère, le jeune berger remarque que ses bêtes caracolent d’une façon inhabituelle après avoir mangé les baies d’un arbuste, et qu’elles en tirent même un certain plaisir !

Alors qu’il a le cœur lourd, il décide de les goûter dans l’espoir de retrouver sa joie de vivre. Il oublie ses peines, et se met à danser avec entrain avec ses chèvres…

Un moine qui croise le berger est surpris de voir ses chèvres effectuer ces pirouettes. Il lui demande quelle est la cause de cette danse excentrique, et Kaldi lui révèle sa découverte. Le moine se dit que ce merveilleux fruit est peut être la solution à la somnolence qu’il éprouvait au milieu de ses prières. Et c’est ainsi qu’il en rapporte avec lui au monastère.

Un jour de pluie, dans l’intention de les faire sécher, l’un des moines approche du feu une branche chargée de baies et l’oublie. Les baies commencent à se carboniser, dégageant un parfum bien agréable… Le moine écrase alors les baies brûlées prépare l’infusion. Le café torréfié est né !

Immédiatement, tous les moines du royaume se mettent à consommer cette boisson pour prier plus longuement, mais aussi pour son goût si particulier et si agréable.

Selon la légende, la nouvelle d’un « monastère éveillé » se propage rapidement, et les baies magiques s’arrachent dans tout le royaume du Yémen et même au-delà de ses frontières.

Catégories
Histoire Production du café Société

Quand la science s’intéresse à l’histoire des boissons

Ou pourquoi le cerveau comptabilise les calories…

Un article scientifique, paru en 2008 dans la revue Obesity Reviews, suggère que si notre cerveau ne comptabilise pas les calories apportées par les boissons sucrées, c’est probablement parce que les boissons sucrées consommées aujourd’hui sont apparues tardivement dans l’histoire de l’humanité. Les auteurs commencent par y retracer l’histoire des boissons qui appartiennent à notre quotidien. Parmi elles, le café.

 

L’article :

Wolf A et al.A short history of beveragesand how our body treatthem. Obesity Reviews 2008 ;9, 151-64.

 

Les premiers usages du café

Selon certaines légendes, la consommation de café a débuté en Afrique, au IXème siècle avant JC. Les premiers consommateurs mangeaient les fèves crues ou simplement grillées au beurre. Pour que le café devienne réellement une boisson, il a probablement fallu utiliser des fèves vertes. L’usage du café sous sa forme moderne (torréfié, moulu et infusé) s’est sans doute développé à Moka à la fin du 14ème siècle ou au début du 15ème. Le café a ensuite été rapidement adopté par la culture musulmane. Son pouvoir à tenir en éveil, durant les nuits de rituels, a sans doute été un avantage. Selon certaines traditions, l’archange Gabriel aurait fait découvrir le café à Mohammed. En effet, il remplaçait avantageusement l’alcool dont la consommation était réglementée. Dans les sociétés musulmanes, les cafés ont sans doute joué le même rôle que les tavernes en Europe : des lieux pour se réunir et parler.

 

Diffusion de sa culture

Les turcs Ottomans, qui gouvernaient le Yémen, ont difficilement essayé de limiter la diffusion de la culture du café, allant jusqu’à faire bouillir les fèves exportées pour éviter qu’elles germent. C’est finalement la diffusion de la religion musulmane qui a amené avec elle la culture du café, les premières fèves viables ayant été emportées par les pèlerins se rendant à la Mecque.

Diffusion de sa consommation

De l’Egypte, la boisson a gagné Istanbul puis a rapidement conquis l’Europe, et enfin l’Amérique du nord, apportée par bateau. Les européens y ont ajouté du miel ou du lait, étendant les techniques de préparation.

 

Le café, 0 calorie !

Selon l’article, le café est la 4ème boisson consommée dans le monde derrière le thé, le lait et la bière. Sachant que l’homo sapiens a évolué entre 100 000 et 200 000 ans, que le vin et la bière ne sont apparus que 5 000 à 10 000 ans avant JC, et les sodas seulement au siècle dernier, les auteurs se sont demandés s’il n’existait pas un lien entre le surpoids et la consommation actuelle de boissons. Il semblerait en effet que les calories ingérées sous forme liquide ne soient pas comptabilisées par le cerveau de la même manière que celles des aliments solides. Or, durant les dernières décennies, le choix des boissons s’est démultiplié (sodas…).

L’hypothèse des chercheurs est que l’homme n’aurait pas eu le temps de s’adapter génétiquement.

Le fait que le café n’apporte aucune calorie lui offre un avantage indéniable à l’heure où l’obésité gagne toujours plus de terrain.

Catégories
Histoire Production du café Société

De l’Orient à l’Europe, le voyage du café

De la découverte du café en Ethiopie et au Yémen, à sa culture dans les îles françaises…, voici les grandes étapes du voyage du café jusqu’à nos tasses.

Des plants de café « sauvages » d’Ethiopie, en passant par sa culture au Yémen, son usage lors des pèlerinages de La Mecque, où les pèlerins le dégustent dans les tous premiers débits de café, et son arrivée à Constantinople, avec l’ouverture d’établissements spécialisés dès 1554, le café part ensuite à la conquête de l’Europe…

 

Vers 1615, les navires de la flotte vénitienne amènent les premiers sacs de café à Venise. Sa consommation s’étend à l’Italie, puis à l’Allemagne, à l’Angleterre et à la France. Durant la deuxième moitié du XVIIème siècle, cette nouvelle boisson va séduire tous les pays d’Europe, avant les Amériques.

Le café arrive en France en 1644à Marseille, grâce à unvoyageur de retour de Constantinoplequi en apporte quelquesgrains. Mais le café ne fait sonentrée officielle en France qu’en1669. L’ambassadeur de Turquieen offre à la cour du roi Louis XIV, et les nobles et riches bourgeoisapprécient très vite sesqualités gustatives.

 

En 1672, le premier débit de café ouvre à Paris.Les Parisiens s’yretrouvent pour déguster lebreuvage jusqu’alors réservé àla noblesse. Mais celui qui lancevéritablement la vogue descafés est un gentilhomme dePalerme du nom de FrancescoProcopio dei Coltelli, qui ouvrirale fameux café « Procope » à Paris en1684.

 

Jusqu’au début du XVIIème siècle, l’Arabie a le monopolede laproduction de café et interditd’exporter des plants. Elle aen effet compris l’intérêt de le vendre aux Occidentaux, et endébute le commerce en prenantbien soin d’ébouillanter lesgraines afin d’éviter la replante.

 

En 1690, le Hollandais Nikolaus Witten accoste sur les côtes de Moka, débarque une quarantaine d’hommes qui font une véritable razzia dans une plantation. Les graines volées sont plantées dans les Indes néerlandaises et un arbuste est envoyé en Hollande : planté en serre au jardin botanique d’Amsterdam, il pousse parfaitement, fleurit et donne des graines ; ce sera le point de départ de l’essor du café dans les colonies hollandaises.

 

Et le café revient en France.Cette fois-ci, il s’agit de quelquesplans que le bourgmestre d’Amsterdamoffre à Louis XIV, en1713, à l’occasion de la Paixd’Utrecht. Ils sont confiés à Jussieu,conservateur du Jardin duRoi, actuel Jardin des Plantes. Les caféiers sont officiellement présentés le 29 juillet1714 ; ils mesurent 1,60 m et leur tronc affiche un diamètre de 2,7 cm !

 

Louis XIV demande que l’on transporte quelques plants dans les colonies antillaises. Il souhaite qu’on y cultive lecafé pour permettre à la Francede s’approvisionner librement.En 1721, un capitaine en garnisonà la Martinique, GabrielMathieu de Clieu, demande quelui soient confiés des caféiers.Il part avec deux arbres calés dansune caisse faisant office deserre. La traversée est mouvementée,tempêtes, abordage,manque d’eau… Clieu doit surveillerconstamment son bien,dort à ses côtés, et partagemême sa ration d’eau avec leseul plan qu’il a pu sauver…

Ayant enfin touché terre, il plante son arbuste qui sera à l’origine d’une nombreuse descendance… L’histoire finit bien puisqu’en récompense de ses loyaux services aux îles, il est nommé gouverneur de la Guadeloupe en 1730.

 

La culture du café se propagera ensuite en Amérique centrale et en Amérique latine. Et la fin de l’esclavage mettra en difficulté la production caféière aux Antilles. Le Brésil prend alors le relais et devient le premier producteur mondial de café au début du XXème siècle.

Catégories
Arts Histoire Production du café Société

Histoire : « La fabuleuse aventure du café »

Alfred Conesa

Les Editions de Paris Max Chaleil

2006, 240 pages


Une histoire passionnante racontée par un chercheur humaniste, ancien directeur de l’INRA. Le voyage du café de l’Abyssinie, l’Arabie heureuse, à leur arrivée dans les Iles… Les débuts du commerce de l’Empire Ottoman vers le reste du monde, pour devenir une denrée stratégique, le 2eme en termes d’échanges après le pétrole… Les grands crus, les terroirs. Sa fonction de socialisation…