Inscrivez à la newsletter

 

Café : des constituants protecteurs du foie ?

Quels composants du café protègent notre foie ? Les études chez l’animal ont permis de déchiffrer les mécanismes ainsi que la nature des constituants du café impliqués dans les divers effets protecteurs du café sur le foie. Il reste à réaliser des études humaines d’intervention pour tester le dosage optimal du café pour maintenir la santé du foie.

Au cours des dernières décennies, des évidences épidémiologiques et expérimentales se sont accumulées sur les effets hépatoprotecteurs du café. Les modèles expérimentaux de maladie hépatique chez l’animal ont montré les effets bénéfiques de différents constituants du café ainsi que du café lui-même. Les effets réducteurs du café sur la stéatose hépatique ont pour cause principale la réduction de la synthèse des graisses et l’augmentation de la β-oxydation des acides gras induite par l’acide chlorogénique. De plus, le café induit l’augmentation du contenu hépatique en glutathion, menant à une réduction du stress oxydatif, et donc de la stéatose et de la fibrose. L’inhibition de la fibrose par le café passe par une réduction de l’inflammation et l’effet antagoniste de la caféine au niveau des récepteurs A2A de l’adénosine. Le café induit également une activation de l’apoptose et des capacités antioxydantes du foie qui interviennent dans la carcinogenèse hépatique et la croissance tumorale. Enfin, la consommation de café peut influencer la santé du foie via la modulation du microbiome intestinal ou le maintien de l’équilibre intestinal. Toutefois, il est bien clair que les mécanismes hépatoprotecteurs observés dans les modèles animaux ne peuvent pas être extrapolés directement à l’humain. Toutefois ces données pourraient être utilisées pour le design d’études de phase I de disponibilité et de dose-réponse permettant de dicter des recommandations sur la méthode optimale de préparation du café et la quantité idéale à absorber pour bénéficier des effets protecteurs du café sur le foie.

Pour en savoir plus :

Alferink LJM, Kiefte-de Jong JC, Murad SD. Potential mechanisms underlying the role of coffee in liver health. Semin Liver Di. 2018 ; 38 : 193-214.

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.