Inscrivez à la newsletter

 

Du café contre les calculs rénaux

Les calculs rénaux sont un problème de santé publique caractérisé par un taux de récurrence élevé après leur retrait. Une revue récente a analysé les données disponibles sur une potentielle association entre la consommation de caféine provenant du café, du thé, des boissons gazeuses et énergisantes et la réduction de risque de développer des calculs rénaux. Le risque de calculs rénaux peut être réduit par la consommation de certains liquides. Bien que le café contienne de l’oxalate, à l’origine des calculs rénaux les plus fréquents, trois études de cohorte ont fait état d’une association entre la consommation de caféine et une diminution du risque de calculs rénaux. De plus une récente étude in vitro sur des tubules rénaux a montré que la caféine réduisait le risque de calculs rénaux composés d’oxalate de calcium. Toutefois, comme le café décaféiné a le même potentiel de réduction du risque de calculs rénaux que le café normal, il est clair que d’autres constituants du café (comme la trigonelline) pourraient également exercer des effets préventifs dans la réduction du risque de développer des calculs rénaux.

Pour en savoir plus :

Peerapen P, Thongboonkerd V. Caffeine in kidney stones disease: risk or benefit? Adv Nutr 2018 ; 9 : 419-424.

La littérature récente est riche en études sur la relation entre la consommation de café et la santé rénale. Ainsi 3 études récentes ont abordé le lien entre café et développement de calculs rénaux, le risque de développer une maladie rénale simple ainsi qu’une maladie rénale au stade final. Dans les trois cas, la consommation de café s’avère exercer un effet préventif.

http://www.science-et-cafe.fr/2018/09/05/moins-de-maladies-renales-chez-les-buveurs-de-cafe/

http://www.science-et-cafe.fr/2018/09/05/maladie-renale-au-stade-final/

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.