Inscrivez à la newsletter

 

Café : un effet protecteur de l’endomètre

Du café chaque jour contre le cancer de l’endomètre, notamment en cas d’obésité.

La consommation quotidienne de café exerce un effet protecteur dans le cancer de l’endomètre qui pourrait s’avérer particulièrement bénéfique chez les femmes en surpoids.

Une méta-analyse a regroupé les données de 12 études de cohorte et de 8 études cas-contrôles pour un total respectif de 11 663 participants et 2 746 cas de cancer endométrial.

Le risque relatif (RR) moyen pour la consommation la plus élevée (3 à plus de 5 tasses par jour) comparée à la plus faible (0 à moins de 2 tasses par jour) était de 0,74 (CI 95 % : 0,68-0,81). Le RR observé était de 0,78 (CI 95 % : 0,71-0,85) dans les études de cohorte et 0,63 (CI 95 % : 0,53-0,76) dans les études cas-contrôles.

L’augmentation de consommation d’une tasse de café par jour était associée à une réduction de risque de 3 % (CI 95 % : 2-4%) dans les études de cohorte et de 12 % (CI 95 % : 5-18%) dans les études cas-contrôles. Le pooling des données de cinq études de cohorte a montré de plus que l’association inverse ne restait significative que chez les femmes avec un indice de masse corporelle supérieur à 30 (RR = 0,71, CI 95 % : 0,61-0,81). Les données de cette méta-analyse confirment le rôle protecteur du café dans le cancer de l’endomètre et suggèrent que la prise de café pourrait être particulièrement bénéfique chez les femmes obèses.

 

Pour en savoir plus

  • Lukic M, Guha N, Licaj I et al. Coffee Drinking and the Risk of Endometrial Cancer: An Updated Meta-Analysis of Observational Studies. Nutr Cancer 2018 ; 70 : 513-28. doi: 10.1080/01635581.2018.1460681.
Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.