Catégories
Bien-Être Santé générale

10 effets étonnants du café sur notre santé

Les bienfaits du café n’ont pas de frontières : un site pakistanais revient sur 10 effets étonnants du café sur notre santé. Parmi eux : l’effet anti-stress de l’odeur du café, faciliter la digestion, diminuer le risque de dépression, faciliter la perte de poids, etc.

 

> Lire la suite : http://www.pakistankakhudahafiz.com/10-astonishing-benefits-coffee-health/

> Lire aussi : Les nombreuses vertus du café

 

Catégories
Cœur

Association inverse entre la consommation de café et le risque de maladie coronarienne chez les femmes

La consommation quotidienne de café est inversement associée au risque de maladie coronarienne sur 10 ans chez les femmes. Un groupe coréen vient de réaliser une étude croisée sur 3 987 individus âgés de 30-74 ans dans le cadre de la Fifth Korea National Health and Nutrition Examination Survey (KNHANES IV et V) et leur risque sur 10 ans de développer une maladie coronarienne. Cette étude s’est intéressée séparément aux hommes et aux femmes et a en particulier constaté que la fréquence du tabagisme augmentait avec l’âge dans les deux sexes et le taux de HDL-cholestérol et de diabète augmentait chez les femmes.
Les auteurs ont observé, après ajustement pour les facteurs de confusion, une association dose-réponse inverse entre la consommation de café et le risque de maladie coronarienne sur 10 ans, uniquement chez les femmes et aucune association significative chez les hommes. Plus de recherche reste nécessaire pour clarifier le rôle du sexe, de l’ethnie et d’autres facteurs comme le tabagisme dans le risque de maladie coronarienne.

Référence :
Noh HM, Park YS, Kim JH. Coffee consumption and coronary heart disease risk using the Framingham risk score. Asia Pac J Clin Nutr 2017 ; 26 : 931-8.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28802304

Catégories
Antioxydants Santé générale

Réduction des symptômes de la sarcopénie grâce au café

La consommation d’au moins 3 tasses de café par jour permet de considérablement réduire les symptômes de la sarcopénie chez les hommes coréens de plus de 60 ans. La sarcopénie est une perte de masse et de force musculaires liée à l’âge. Chez l’animal, on a montré que les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du café sont inversement associées au risque de sarcopénie, mais il existe peu de données chez l’humain. Un groupe coréen a travaillé sur 1 781 hommes âgés d’au moins 60 ans issus de la Foufth and Fifth Korea National Health and Nutrition Examination Survey (KNHANES IV et V).
Les auteurs ont observé que, chez les individus qui consommaient plus de 3 tasses de café par jour, les symptômes de la maladie étaient significativement atténués de 57 % par rapport aux individus qui consommaient moins d’une tasse de café par jour. Par contre, la consommation quotidienne de 1 ou 2 tasses de café est restée sans effets sur la maladie. Ainsi, la consommation de café peut réduire la sévérité de la sarcopénie chez les hommes à condition que la consommation soit suffisamment élevée, au moins 3 tasses/jour.

Référence :
Chung H, Moon JH, Kim JI et al. Association of coffee consumption with sarcopenia in Korean elderly men: Analysis using the Korea National Health and Nutrition Examination Survey, 2008-2011. Korean J Fam Med 2017 ; 38 : 141-7.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5451448/

Catégories
Énergie

L’ajout de caféine au petit-déjeuner pour améliorer la sécurité au volant

L’ajout de caféine à un petit-déjeuner riche en glucides permet d’améliorer la sécurité au volant. La conduite monotone est caractérisée par de faibles niveaux de stimulation, des niveaux élevés de répétition et elle requiert une attention et une vigilance soutenues. Dans ce travail, un groupe australien a comparé, chez 10 adultes non diabétiques (7 hommes et 3 femmes) d’un âge moyen de 51 ± 7 ans, la prise d’un petit-déjeuner pauvre ou riche en glucides et l’effet de la caféine (3 mg/kg) sur la performance automobile lors d’un trajet monotone. Les individus ont été testés sur ordinateur 90 min après leur repas.
Les auteurs n’ont observé aucune différence entre un petit-déjeuner riche ou pauvre en glucides. Par contre l’ajout de caféine au petit-déjeuner riche en glucides a amélioré la performance automobile (diminution de 12 % du déplacement latéral au sein de la voie de circulation et de 40 % des franchissements de ligne continue). Il ressort de cette étude que les individus prévoyant un déplacement automobile prolongé et monotone pourraient améliorer le contrôle de leur véhicule et donc leur sécurité grâce à la consommation de caféine.

Référence :
Bragg C, Desbrow B, Hall S, Irwin C. Effect of meal glycemic load and caffeine consumption on prolonged monotonous driving performance. Physiol Behav 2017 ; 181 : 110-6.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28917947

Catégories
Cellules et ADN Cerveau

Effets de la caféine sur le développement des projections neuronales

Une première étude moléculaire sur les effets de la caféine sur des neurones en culture a mis en évidence un effet de la caféine sur le développement des projections neuronales. Bien que la caféine soit la substance psychoactive la plus consommée dans le monde, on ne connait pratiquement rien de son effet sur l’expression des gènes dans les neurones.
Un groupe suédois associé à des chercheurs d’autres pays vient de réaliser une étude sur l’impact d’une exposition de neurones en culture à deux doses de caféine correspondant à une consommation humaine pendant 9 heures. Les auteurs ont confirmé l’activation rapide (dès 1 heure d’exposition) des gènes précoces, qui avait déjà été montrée. Mais ils ont aussi mis en évidence, à 3 heures d’exposition, une activation des processus de développement des projections neuronales et une répression de la régulation négative des processus d’extension des axones. Ces deux processus conjugués gouvernent le développement des connexions neuronales. Ces mécanismes doivent être approfondis, mais, s’ils persistent à long terme, ils pourraient représenter la base moléculaire des effets de la caféine sur la cognition et les effets préventifs de sa consommation sur les maladies cognitives de type Alzheimer.

Référence :
Yu NY, Bieder A, Raman A et al. Acute doses of caffeine shift nervous system cell expression profiles toward promotion of neuronal projection growth. Sci Rep 2017 ; 7 : 11458.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5597620/

Catégories
Métabolisme

Un composant du café possédant des propriétés antidiabétiques identifié

Un groupe de chercheurs danois vient d’identifier un composant du café possédant des propriétés antidiabétiques. On sait depuis les années 2000 que la consommation quotidienne de café est inversement associée au risque de développer un diabète de type 2. Toutefois, le ou les composés responsables de cet effet préventif n’avaient pas été identifiés bien qu’on sache que la caféine du café n’est pas responsable de cet effet.
Les chercheurs danois ont travaillé sur des souris génétiquement modifiées, KKAy, qui deviennent rapidement obèses après la naissance et représentent un modèle de diabète de type 2. Ils ont administré pendant 10 semaines dans la nourriture de ces souris deux doses différentes d’une substance bioactive du café, le cafestol (consommation quotidienne : 0,4 ou 1,1 mg).
Les auteurs de l’étude ont observé qu’après cette période d’intervention, la glycémie à jeun des souris traitées diminuait de 28-30 % et les niveaux de glucagon à jeun diminuaient de 20 % par rapport aux souris qui n’ingéraient pas de cafestol. La sensibilité à l’insuline était augmentée de 42 % par la concentration la plus élevée de cafestol qui stimulait fortement la sécrétion d’insuline par les ilots de Langerhans (75-87 %). Ainsi, chez ces souris KKAy, le cafestol possède des propriétés antidiabétiques. Ce constituant du café pourrait donc être un des facteurs responsables des effets préventifs du café sur le diabète de type 2 et ouvrir la voie au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques anti-diabète.

Référence :
Mellbye FB, Jeppesen PB, Shokouh P et al. Cafestol, a bioactive substance in coffee, has antidiabetic properties in KKAy mice. J Nat Prod 2017 ; 80 : 2353-9.
http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/acs.jnatprod.7b00395

Catégories
Santé générale

Consommation quotidienne de café et réduction du risque de mortalité

La consommation quotidienne de 4 tasses de café réduit le risque de mortalité en particulier à partir de 45 ans. Lors du congrès de la Société européenne de Cardiologie à Barcelone qui s’est déroulé en août 2017, des chercheurs espagnols ont présenté leurs données sur l’association entre la consommation de café et le risque de mortalité dans une cohorte de 19 896 individus (Projet SUN). 335 sont décédés au cours de l’étude.
Les participants qui consommaient au moins 4 tasses de café par jour voyaient leur risque de mortalité toutes causes baisser de 65 % par rapport aux non-consommateurs. De plus, pour chaque unité de 2 tasses supplémentaires consommées par jour, le risque décroît de 25 %. Ce gain est même de 30 % chez les individus de plus de 45 ans alors que l’association n’est pas significative chez les individus plus jeunes. Les causes de ces différences liées à l’âge ne sont pas connues, mais cette étude met en avant le fait qu’il est intéressant de consommer du café tout au long de la vie pour en tirer les multiples bénéfices.

Référence :
Navarro A, Martinez-Gonzalez MA, Gea A et al. Coffee consumption and all-cause mortality in a Mediterranean cohort: the SUN project. Eur Heart J 2017 ; 38 : 242.
http://congress365.escardio.org/Presentation/156128#.WecTjUdpFcA

Catégories
Idées Reçues

6 mythes sur le café et la santé décriptés

Le site Mind Body Green revient sur 6 mythes sur le café et la santé. La caféine serait addictive, déshydratante… Il ne faudrait pas boire de café avant la sieste, etc..

 

> Lire la suite

> Lire aussi : Boire du café pour mieux vieillir

 

 

 

Catégories
Cancer Santé générale

Harvard Medical School : les bénéfices santé du café

Le site de la prestigieuse université anglaise publie un texte signé du Dr Robert H. Shmerling sur les effets santé du café. Il revient sur le dernier rapport de l’OMS et la nouvelle classification du café, le déclassant de la catégorie « probablement cancérigène » à la catégorie « inclassable quant à sa carcinogénicité ».

Il revient également sur les différents effets bénéfiques démontrés du café sur notre santé.

 

> Lire la suite : https://www.health.harvard.edu/blog/the-latest-scoop-on-the-health-benefits-of-coffee-2017092512429

Catégories
Santé générale

13 bénéfices santé du café prouvés scientifiquement

 

Le site HealthLine détaille 13 bénéfices santé du café prouvés scientifiquement. Un article à partager avec tous les amateurs de café !

 

> Lire la suite : https://www.healthline.com/nutrition/top-13-evidence-based-health-benefits-of-coffee#section7