Inscrivez à la newsletter

 

Une exposition de 5 jours à des acides chlorogéniques augmente l’oxydation des graisses pendant le sommeil sans le perturber

Dans cette étude interventionnelle, les auteurs ont fait ingérer à 9 adultes en bonne santé une boisson contenant zéro ou 600 mg d’acide chlorogénique (ACG) pendant 5 jours. Le dernier jour, leur sommeil a été testé dans une chambre métabolique. Ce traitement réduit la durée d’endormissement de 16 min (groupe 0 mg ACG) à 9 min (groupe 600 mg ACG) mais n’influe pas sur les autres paramètres de sommeil. L’ACG augmente l’oxydation des graisses (510 versus 331 kJ/h chez les témoins) mais n’influe pas sur la dépense énergétique. Ces effets pourraient suggérer que les boissons contenant du CGA pourraient réduire l’obésité. L’ACG active également l’activité parasympathique, peut-être à la base de ses effets antihypertenseurs. Une étude plus approfondie sur un plus grand nombre de sujets et sur des individus obèses reste nécessaire.

Pour en savoir plus :
• Park I, Ochiai R, Ogata H, et al. Effects of subacute ingestion of chlorogenic acids on sleep architecture and energy metabolism through activity of the autonomic nervous system: a randomised, placebo-controlled, double-blinded cross-over trial. Br J Nutr. 2017;117:979-984.

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.