Inscrivez à la newsletter

 

Les données d’une revue récente de la littérature font état d’un effet positif du café sur le carcinome hépatocellulaire, y compris chez les sujets ayant une maladie du foie préexistante

Cette revue a analysé les données de 18 études de cohorte incluant 2 272 642 participants et 2905 cas de carcinome hépatocellulaire (CHH) et de 8 études cas-témoins incluant 1825 cas et 4652 contrôles. Chaque consommation additionnelle de deux tasses de café par jour diminue le risque de CHH de 35 % dans les études cas-témoins et de 29 % dans les études de cohorte qui étaient en général de meilleure qualité. Cette association n’est pas affectée par le stade de la maladie hépatique, un IMC élevé, le diabète de type 2, le tabagisme, ou les virus de l’hépatite B ou C. Cette association est un peu plus marquée avec le café normal qu’avec le café décaféiné et présente un grand intérêt en raison de l’incidence globale du CCH et de son mauvais pronostic.

Pour en savoir plus :
• Kennedy OJ, Roderick P, Buchanan R, et al. Coffee, including caffeinated and decaffeinated coffee, and the risk of hepatocellular carcinoma: a systematic review and dose-response meta-analysis. BMJ Open. 2017;7:e013739.

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.