Inscrivez à la newsletter

 

De la caféine en prévention des douleurs post-opératoires ?

Et si la caféine avant une opération pouvait réduire les douleurs causées par l’opération ?

Une nouvelle étude américaine vient de démontrer que le sommeil avant et après une opération est un facteur de l’intensité de la douleur. Selon cette même étude, la caféine, en bloquant l’adénosine dans le cerveau, inverse, elle, l’augmentation de la douleur liée à la perte de sommeil. Avant une opération, les patients souffrent, favorisant un sommeil plus difficile. La caféine pourrait, par son effet stimulant, minimise l’effet du manque de sommeil et donc de la sévérité de la douleur.

Les tests chez le rat ont montré que la privation de sommeil avant l’opération augmentait la douleur postopératoire. Par contre, avec de la caféine, la sensibilité à la douleur était quasiment nulle. Pour les chercheurs, un temps d’éveil trop important avant la chirurgie augmente la douleur postopératoire et le temps de récupération. La caféine peut atténuer cet effet si on en croit les études chez le rat. Des études chez l’homme sont envisagées car le stress pré-opératoire mais aussi les douleurs (qui imposent l’opération) entraînent souvent des difficultés d’endormissement et donc un manque de sommeil. A suivre, donc !

 

• Étude :   Hambrecht-Wiedbusch VS, Gabel M, Liu BSLJ, et al. Preemptive Caffeine Administration Blocks the Increase in Postoperative Pain Caused by Previous Sleep Loss in the Rat: A Potential Role for Preoptic Adenosine A2A Receptors in Sleep–Pain Interactions. Sleep 2017, zsx116. https://doi.org/10.1093/sleep/zsx116

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.