Inscrivez à la newsletter

 

La consommation quotidienne d’au moins 3 tasses de café réduit le risque de développer un accident vasculaire cérébral de 56 % chez les sujets en bonne santé.

Dans cette étude, les auteurs ont déterminé l’association entre la consommation quotidienne de café et l’incidence de l’accident vasculaire cérébral (AVC) dans une large cohorte en fonction d’autres facteurs de risque vasculaire. Les auteurs ont exploité les données de 19 994 sujets âgés d’au moins 17 ans provenant d’une enquête américaine, la Third National Health and Nutrition Examination Survey (1988-1994; NHANES III) dont 644 (3,2 %) ont développé un AVC. Une analyse multivariée a révélé, chez les sujets en bonne santé, une réduction de 56 % du risque d’AVC avec la consommation d’au moins 3 tasses de café/jour [OR 0,44, Intervalle de confiance (IC) 95 % 0,22-0,87, P < 0,02]. Cette réduction de risque de l’AVC est atténuée par certains facteurs de risque vasculaire et n’atteint plus que 22 % chez les fumeurs (OR 0,78, IC 95% 0,58-1,07, P ≈ 0,12).

 

Pour en savoir plus

Liebeskind DS et al. The coffee paradox in stroke: Increased consumption linked with fewer strokes. Nutr Neurosci 2015 Jun 22. [Epub ahead of print].

 

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.