Inscrivez à la newsletter

 

La consommation de café réduit le risque de récurrence et de mortalité dans le cancer du côlon déjà développé à un stade III

Les études observationnelles ont démontré une augmentation de la récurrence du cancer du côlon dans des situations d’hyperinsulinémie relative, incluant un mode de vie sédentaire, l’obésité et une augmentation de la charge glycémique d’origine alimentaire. Par rapport aux non consommateurs, la consommation de café a été associée à une diminution du risque de développer un diabète de type 2 et à un accroissement de la sensibilité à l’insuline. L’effet du café sur la récurrence du cancer du côlon et la survie n’est pas connu.

Pendant et dans les 6 mois suivant une chimiothérapie adjuvante, 953 patients souffrant d’un cancer du côlon de stade III ont rapporté de manière prospective leur consommation de café caféiné, décaféiné et de thé avec 128 autres items nutritionnels. Les auteurs ont examiné l’influence du café, du thé et de la caféine sur la récurrence du cancer et la mortalité.

Chez les patients ayant une consommation totale d’au moins 4 tasses/jour de café (caféiné plus décaféiné), le hasard ratio (HR) ajusté pour la récurrence ou la mortalité dans le cancer du côlon a atteint 0,58 (intervalle de confiance (IC) 95 % : 0,34-0,99) par rapport aux non consommateurs (P = 0,002). Pour la même dose de café caféiné, le risque de récurrence et de mortalité atteint un HR de 0,48 (IC 95 % : 0,25-0,91 ; P = 0,002), et l’augmentation de la consommation de caféine a aussi conféré une réduction significative dans la récurrence ou la mortalité du cancer (HR : 0,66 pour les consommations les plus élevées ; IC 95 % : 0,47-0,93 ; P = 0,006). Le thé et le café décaféiné n’affectent pas la relation ou le devenir des patients. L’association entre la consommation totale de café et l’amélioration de l’issue semble consistante avec les autres prédicteurs de récurrence et de mortalité de ce cancer.

En conclusion, ces auteurs montrent pour la première fois que le café peut réduire la récurrence et la mortalité du cancer du côlon déjà développé jusqu’à un stade III.

 

Pour en savoir plus

Guercio BJ et al. Coffee intake, recurrence, and mortality in stage III colon cancer: Results from CALGB 89803 (Alliance). J Clin Oncol 2015. Aug 17. [Epub ahead of print].

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.