Inscrivez à la newsletter

 

Des études montrent que le café réduirait le risque de développer un cancer de la prostate, notamment les plus graves

Un groupe de recherche chinois vient de réaliser une méta-analyse pour déterminer l’association entre la consommation de café et le risque de cancer de la prostate. Treize études de cohorte incluant 539 577 participants et 34 105 cas ont été incluses dans cette méta-analyse.

Les auteurs ont observé que le risque relatif (RR) poolé pour la consommation de café la plus élevée (≥ 6 tasses/jour) comparée à la plus faible (0-2 tasses/jour) était de 0,90 (Intervalle de confiance 95 % [IC 95 %] : 0,85-0,95) en l’absence d’hétérogénéité significative entre les études. L’étude dose-réponse a montré une diminution du risque de cancer de 2,5 % (RR 0,975 ; IC 95 % : 0,957-0,995) pour chaque dose quotidienne de 2 tasses de café supplémentaire. La stratification par région géographique a montré un effet protecteur du café sur le risque de cancer de la prostate dans les populations européennes. Dans l’analyse de risque par sous-groupe, les RRs étaient de 0,89 (IC 95 % CI : 0,83-0,96) pour la forme non avancée, 0,82 (IC 95 % CI : 0,61-1,10) pour la forme avancée et 0,76 (IC 95 % CI : 0,55-1,06) pour la forme fatale.
Ces données suggèrent que la consommation de café pourrait réduire le risque de cancer de la prostate en lien inverse avec le degré de développement de la maladie. Toutefois en raison du nombre encore limité d’études, davantage d’études prospectives sur de grandes populations restent nécessaires pour confirmer cette association inverse.

Pour en savoir plus :

Liu H, Hu GH, Wang XC et al. Coffee consumption and prostate cancer risk: a meta-analysis of cohort studies. Nutr Cancer 2015 ; 67 : 392-400.

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.