Inscrivez à la newsletter

 

La consommation de café combinée au traitement hormonal du cancer du sein serait bénéfique

Les enzymes CYP1A2 et CYP2C8 participent au métabolisme de la caféine et du tamoxifène qui désactive le récepteur des estrogènes (ER). On ne sait pas à l’heure actuelle si le café peut moduler la réponse à la thérapie hormonale du cancer du sein. Les auteurs de cette étude ont recherché l’impact de la consommation de café sur les caractéristiques tumorales et le risque d’évènements précoces (niveau local ou régional, nouveau cancer du sein, métastases distantes, ou décès dû au cancer du sein) en relation avec le traitement de ce cancer et les génotypes CYP1A2 et CYP2C8.

L’étude a inclus 634 patientes suédoises avec un suivi médian de 4,92 ans (3,01–6,42) et qui ont répondu à des questionnaires sur leur style de vie avant la chirurgie et le traitement du cancer du sein. CYP1A2*1F et CYP2C8*3 ont été génotypés. Les données cliniques et les caractéristiques tumorales ont été obtenues à partir des données des patientes et des rapports d’anatomopathologie. La consommation de café a été classée faible (0–1 tasses/jour), modérée (2–4 tasses/jour), ou élevée (au moins 5 tasses/jour).

La proportion de tumeurs négatives pour les ER (ER-) augmente avec la consommation de café (p = 0,042). Chez les patientes atteintes de tumeurs ER+ (n = 310) traitées par le tamoxifène et consommant 2-3 tasses de café/jour, le risque d’évènements précoces était réduit de 60 % par rapport aux patientes ayant une consommation faible [HR ajusté de 0,40 (0,19-0,83)]. De plus, une consommation faible de café combinée à un allèle CYP1A2*1F C (n = 35) ou CYP2C8*3 (n = 13) est associée à une multiplication par un facteur 3 à 6 du risque d’évènements précoces chez les patientes traitées par le tamoxifène [HR respectifs ajustés de 3,49 (1,54-7,91) et de 6,15 (2,46-15,36)].

Le traitement par le tamoxifène combiné à une consommation modérée ou élevée de café diminue en moyenne de plus de moitié le risque de conséquences précoces du cancer du sein. Cette baisse de risque est modulée par le génotype des patientes.

Pour en savoir plus : Simonsson M, Söderlind V, Henningson M, et al. Coffee prevents early events in tamoxifen-treated breast cancer patients and modulates hormone receptor status. Cancer Causes Control. 2013 Feb 15. [Epub ahead of print]

Share Post
No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.