Inscrivez à la newsletter

 

Et si le café protégeait nos dents ! Des vertus antibactériennes…

On connaît le rôle de la plaque dentaire dans l’apparition des caries et des maladies du parodonte, par le biais des bactéries qu’elle héberge. Or, le café torréfié a des vertus antibactériennes. Une mise au point italienne publiée en 2009 fait la synthèse des propriétés anti-carie du café, du thé et du cacao.


 

 

Des propriétés liées à la caféine et aux polyphénols du café

La formation de la plaque dentaire joue un rôle important dans le développement des caries et des parodontopathies. Elles semblent initiées notamment par des streptocoques, en particulier Sreptococcus mutans et S. sobrinus, mais aussi par les lactobacilles et actinomycètes. Le café torréfié possède des propriétés antibactériennes contre des bactéries Gram+ et Gram-, dont S. mutans. Il stimule également l’activité des lysozymes qui ont eux-mêmes une activité anti-bactérienne. Il a également été montré in vitro que des extraits de café, vert ou torréfié, bloquent l’adhésion de S. mutans. Les composants du café ayant l’activité anti-adhésive la plus marquée sont la caféine et des polyphénols (trigonelline et acide chlorogénique), qui auraient une action synergique.

Des effets à confirmer

 

A ce stade, l’efficacité des polyphénols du café – mais aussi du thé et du cacao qui ont des propriétés anti-cariogènes similaires – nécessite d’être confirmée par des études in vivo sur différents groupes d’âge et différentes aires géographiques, car la prévalence des caries est liée aux habitudes alimentaires, à l’hygiène buccale, à la virulence de la microflore buccale et aux variations du système immunitaire.

 

 

 

Une thérapie anti-cariogène basée sur ces composants, par exemple la synthèse d’analogues des polyphénols naturels spécifiquement conçus pour inhiber la croissance et l’adhésion des bactéries à la surface des dents, pourrait être développée puisqu’ils sont sans danger et que leur coût est relativement modique.

Astrid Nehlig
Directrice de Recherche, Inserm U666, faculté de médecine, Strasbourg


Pour en savoir plus :
1.
Ferrazzano GF et al. Anti-cariogenic effects of polyphenols from plant stimulant beverages (cocoa, coffee, tea). Fitoterapia 2009 ; 80 : 255-62.
2.
Daglia M et al. Isolation of an antibacterial component from roasted coffee. J Pharm Biomed Anal 1998 ; 18 : 219-25.
3.
Daglia M et al. Antiadhesive effect of green and roasted coffee on Streptococcus mutans’ adhesive properties on saliva-coated hydroxyapatite beads. J Agric Food Chem 2002 ; 50 : 1225-9.

 

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.